Trop de sucre dans la nourriture, des dangers pour la santé !


Sucre raffiné et dépendance

Comme toute drogue il y a dépendance. Les sucres raffinés ne sont pas assimilés par l’organisme. Dévitalisés ils sont dépourvus de fibres qui permettent d’assimiler les aliments plus lentement. Ils arrivent directement dans le sang.

Trop consommer de sucre raffiné provoque donc une hyperglycémie. Le taux de glucose augmente brutalement dans le sang. Le pancréas secrète alors de l’insuline. Une hypoglycémie s’ensuit rapidement. Pour palier à cette baisse soudaine d’énergie, le corps réclame encore du sucre, le cerveau a faim. L’excès de sucre se traduit par une dépendance.

Sucre blanc et dégénérescence

Le raffinage prive le sucre blanc ou les sirops de leurs protéines, fibres, vitamines, sels minéraux, oligo-éléments…

Une consommation quotidienne de sucre raffiné entraîne un excès d’acidité. Pour être assimilé, le corps se sert directement dans ses réserves en magnésium, calcium… des éléments essentiels pour limiter l’excès d’acidité.

Les os et les dents qui contiennent du calcium se dégradent. Les caries aiment se développer dans des milieux acides. Lorsqu’une personne consomme beaucoup de soda et cesse d’en boire, ses dents deviennent plus saines et son corps retrouve une apparence plus svelte.

Une étude sur le Coca Cola a démontré que les os se ramollissaient chez les enfants qui en consommaient beaucoup.

L’acidité déclenchée par l’excès de sucres raffinés provoque aussi des aigreurs d’estomac, des fermentations intestinales et perturbe la flore bactérienne. S’ensuit une fatigue chronique. Nous sommes alors plus sensibles au froid, à la chaleur, aux microbes

Si le corps est saturé de glucose alors le surplus s’amasse sous forme d’acides gras dans le ventre, les fesses, les seins et les cuisses. Une fois les bourrelets remplis, les acides gras s’accumulent ensuite dans le cœur et les reins et tout fonctionne au ralenti.

Obésité, diabète, cancers, caries, maladies cardio-vasculaires, vieillissement accéléré… Les sucres raffinés appauvrissent notre organisme et nos défenses immunitaires.

Les sucres raffinés aussi dangereux que l’alcool ou le tabac

Les trois scientifiques disent clairement que les sucres raffinés sont des drogues douces au même titre que l’alcool et le tabac. L’alcool est produit à base de sucre transformé par l’homme. Le tabac contient 5 à 10 % de sucre. Les effets sont les mêmes que pour le sucre, le taux de glycémie augmente, la dépendance est là. Les personnes qui cessent de fumer ne prennent-elles pas du poids en se jetant sur les sucreries. Les sucres ou sirop raffinés sont dans la plupart des aliments industriels et particulièrement ceux qui réveillent l’appétit des enfants : sucrerie, gâteaux, glaces, sodas…

Les bons sucres dits sucres non raffinés sont des glucides que l’on retrouve naturellement dans l’alimentation : les fruits, les céréales entières (riz non poli, blé complet, les légumes racines légumineuses (lentilles, fèves, pois chiches, haricots…).

Concernant le sucre de table, il est préférable de consommer du sucre roux et non raffiné. Méfiance, parfois certains sucres blancs sont colorés en brun.

Choisissez plutôt les produits « sans sucres ajoutés » et non raffinés.

Mots-clés :

Posts Récents
Archives
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • Coach sportif Bordeaux